Faire forêt ensemble

Par ISABELLE COUSIN, publié le jeudi 11 mai 2023 00:22 - Mis à jour le dimanche 14 mai 2023 18:59
Expo hall.jpeg
Encore un beau projet culturel réalisé dans nos murs, avec une très belle expo dans le Lieu d'art et de culture situé dans le hall du bâtiment E à la clé !

Faire forêt ensemble.

Un titre étrange ? A priori, oui. Mais un titre qui permet à Olivier Pasquiers, photographe clairvoyant et « grand sage » (même s’il ne le dira jamais ainsi) de faire passer à ceux qui le connaissent, et dorénavant à tous nos élèves de 1°3 qui ont eu le bonheur de travailler avec lui, un très beau message sur la vie, ses ancrages, nos souvenirs, notre relation à la nature, aux autres, à nous-mêmes.

Olivier Pasquiers, à la fois humble, engagé, et inspiré, nous a fait l’amitié de venir à plusieurs reprises au lycée Condorcet cette année, depuis la région parisienne.

Il a donc pu initier et former nos 1_3 à son art : la photographie. Avec eux, il a bâti une exposition, pas à pas. La démarche de l’artiste, ses réflexions, ses techniques, ses méthodes… Olivier a tout partagé avec nos jeunes ! Échange, partage, volonté de transmettre. Toutes ces valeurs et vertus l’animent incontestablement et nos jeunes élèves ne s’y sont pas trompés.

 

Son projet est élégant, accessible, fort, et particulièrement émouvant : expliquer les liens qui nous unissent, entre humains, et montrer l’importance de nos racines.

D’ailleurs, nos élèves n’ont pas été les seuls contributeurs de cette exposition qui a aussi permis à des publics non scolaires de participer activement, via l’E.S.J. (les 3 centres sociaux de Stiring-Wendel, Wiesberg et Bellevue, la section pour élèves allophones du lycée Blaise Pascal ainsi qu'Emmaüs) et grâce au travail acharné et au dynamisme de madame Tonnelier.

Lors du vernissage de cette exposition, Olivier Pasquiers, les élèves, les adultes encadrants (madame Tonnelier, madame Frigau-Demole et moi-même) avons pu nous remémorer les différentes étapes de ce projet.

Depuis la rencontre avec l’artiste, jusqu’à l’exposition finale, en passant par deux autres étapes : d’abord, des photographies prises avec une technique particulière : celle de la « camera obscura ». Il s’agissait de photographier des objets anciens, chers à leurs propriétaires, avec une loupe, ou de prendre des clichés d’anciennes photos de famille (vous apprécierez la mise en abyme), en flouté. En volontairement flouté ! Ces clichés ont un charme fou et sur les affiches finales, ils représentent nos racines, nos souvenirs, nos familles, nos amis. Et ils viennent nourrir, deuxième étape, les photographies d’arbres de deux-mains après avoir été « tressés » parce que l’être humain est complexe et qu’il se nourrit de tout ce qu’il est fait, en même temps, sans distinction. Pour représenter ce qui « pousse » grâce à toute cette « nourriture », cet « engrais », ce « terreau », Olivier Pasquiers photographie les mains de plusieurs personnes. Ils leur demandent de former un « bosquet » et la ressemblance avec la nature finit par être saisissante. « Arbres de deux-mains », vous apprécierez le jeu de mots !

Nos élèves ont bien compris la démarche artistique de monsieur Pasquiers. Nous le remercions sincèrement d’avoir su se rendre aussi accessible. Son ouverture d’esprit et son plaisir très marqué à échanger avec nos adolescents, lui ont permis de conquérir son jeune public très rapidement. C’est pour cette raison que nos élèves se sont volontiers prêtés au jeu et qu’ils ont eux-mêmes photographié ces arbres et ces souvenirs. Ils ont même servi de modèles (mannequins de mains ? J).

 

 

Par la suite, le lycée tout entier, tous personnels confondus, a été invité à participer. Des collègues ont ainsi pu faire photographier une photo de famille (une maman encore toute jeune, ravissante,  aujourd’hui septuagénaire et toujours ravissante, nous a-t-on dit), un objet précieux (une boîte à couture faite maison remplie d’aiguilles), une médaille de baptême, un téléphone « portable » d’une autre époque, etc., etc. Non seulement ces objets se sont retrouvés sur les affiches de l’exposition finale, mais Olivier Pasquiers a eu la délicatesse d’offrir ces clichés à leurs propriétaires, en guise de souvenir. Un grand merci à lui pour le souvenir et l’émotion !

 

 

 

Cette exposition est actuellement dans le Lieu d'art et de culture au bâtiment E.

N’hésitez pas à venir nombreux !

 

Lisez le très beau manifeste de monsieur Pasquiers placé en pièce jointe.

Une exposition dont on ressort grandi, apaisé et averti : il est temps de faire montre de davantage de fraternité et de respect, les uns envers les autres, et avec notre planète.

Notre proviseur, monsieur Denet, n’est d’ailleurs pas resté insensible au message porté par cette belle exposition. Il ne s’y est pas trompé et y a décelé très vite le lien avec la nature, la réflexion sur l’identité et sur la fraternité.

Une dernière chose : ces affiches ne sont pas destinées à durer dans le temps. Elles faneront, perdront de leur éclat au fil du temps. Exactement à l’image de notre passage sur cette Terre. La leçon est décidément très belle.

Merci monsieur Pasquiers !

Merci à tous ceux sans qui ce projet n’aurait pas vu le jour (M. Denet, Mme Tonnelier, Mme Frigau-Demole, M. Lopez, et tous les participants connus ou anonymes).

Et bien sûr, un grand bravo aux élèves de 1_3 qui ont été formidables !

Isabelle Cousin,

référent culture et professeur de lettres

Pièces jointes

À télécharger

 / 1